• Tara Oceans Polar Circle, a quitté la Cité de la Voile

    Origine du voilier le Tara :


    Le Tara est un bateau conçu et construit en France pour des missions d'exploration dans toutes les mers du globe. Le Tara est une goélette qui mesure 36 mètres de long et 10 mètres de large, elle est  conçue pour résister à l'emprise des glaces polaires. Sa structure ovale lui permet de se soulever au lieu d'être comprimée par la force de la glace.  D'autre part la coque en aluminium lui confère des propriétés mécaniques exceptionnelles tout en conservant des performances acceptables par grand froid. Enfin cette goélette respecte l'environnement, en laissant une empreinte écologique proche de zéro.

    Tara Océans une opération de Septembre 2009 à Mars 2012

    Après 2 ans et demi de mission maritime dans le monde, Tara est revenu à son part d'attache après 115.000 kilomètres d'expédition. De nombreux plaisanciers ont accompagnés le Tara depuis l'île de Groix au port d'attache de Lorient sous un ciel bleu exempt de tout nuage. Le but de l'expédition était de prélever du plancton dans presque toutes les mers du globe afin qu'ils soient analysés par des laboratoires internationaux situés en France, en Allemagne, en Italie et aux États-Unis d'Amérique. Les analyses sont toujours en cours, les première publications scientifiques sont attendues dans le courant du deuxième semestre 2013.

    Tara Oceans Polar Circle Mai 2013 

    Après 14 mois de relâche, Tara a repris la mer aujourd'hui à Lorient pour un périple de 25000 km. Après avoir obtenu les autorisations de  navigation et de prélèvement des échantillons de la Russie et du Canada, le Tara a largué les amarres aujourd'hui à Lorient. L'équipage est composé de 7 navigateurs et de 7 scientifiques dont la mission est de recueillir les informations sur le plancton et la biomasse avant le bouleversement rapide entraîné par la fonte rapide des glaciers et la conquête humaine de ces territoires qui va entraîner l'exploitation minière, l'exploration pétrolière et aussi le tourisme de masse. Or un litre d'eau contient contient de 10 à 100 milliards d'organisme vivants, c'est dire l'urgence de cet inventaire. Le retour à Lorient, port d'attache de Tara est prévu le 6 décembre 2013, à ce terme l'expédition aura travaillé sans relâche pour collecter le maximum d'échantillons qui seront placés dans de l'azote liquide pour être remis aux différents laboratoires de recherche. Par ailleurs de nombreuses analyses seront effectuées en continu tout au long de l'expédition. Bon vent, et bonne cohabitation aux navigateurs et aux scientifiques qui seront astreints à un travail éreintant pour collecter le maximum d'information avant le bouleversement qui s'accélère dans l'Artcique.

    Une exposition pour mettre en perspective les expéditions de Tara Oceans

    Une exposition astucieuse logée dans des containers alignés, solution écologique car les matériaux utilisés sont tous recyclables, permettait de mesurer l'apport de ces missions.

    Pour suivre l'expédition : Le lien sur le site officiel de Tara

    Tara Oceans au port de plaisance de Lorient - Mars 2012
    Tara Oceans au port de plaisance de Lorient - Mars 2012

     

     

    Tara Oceans au port de plaisance de Lorient - Mars 2012
    Tara Oceans au port de plaisance de Lorient - Mars 2012 - Les mécènes

     

    Tara Oceans au port de plaisance de Lorient - Mars 2012

    Tara Oceans au port de plaisance de Lorient - Le retour de l'expédition présentation au public
     

    Tara Oceans Polar Circle,  Cité de la Voile : Lorient
    Tara Oceans Polar Circle,  Cité de la Voile : Lorient  à une heure du départ de l'expédition

     

    Tara Oceans Polar Circle,  L'équipage et les familles au moment du départ
    Tara Oceans Polar Circle,  L'équipage et les familles au moment du départ
    Tara Oceans Polar Circle quitte Lorient
    Tara Oceans Polar Circle quitte Lorient


    Tara Oceans : La recherche océanographique
    Banquise : Le compte à rebours à commencé, de mémoire d'homme, il n'y a jamais eu aussi peu de banquise en Arctique qu'au cours de l'été 2012 !
    Tara Oceans : La recherche océanographique expliquée
    Tara Oceans : La recherche océanographique expliquée

     

     

     

     

     

     



    « Le pont en bambou de Koh Paen à Kampong ChamDeux manières de déguster la canne à sucre »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Mai 2013 à 17:30
    Merci pour ce commentaire très complet. Le Tara a fait escale à Bordeaux du 2 au 7 avril. Mais je ne l'ai pas vu.Par contre j'ai vu des reportages à la télé à ce moment-là.
    2
    Lundi 20 Mai 2013 à 17:36
    j'aime beaucoup les photos de nuit.
    3
    Lundi 20 Mai 2013 à 18:21
    Le Tara est conçu au départ pour des expéditions polaires grâce à une structure incompressible. Cette goélette longue de 36 m, large de 12 m suscite l'intérêt du public en raison des missions qu'elle accomplit grâce au mécénat. Le Tara, c'est sûr fera à nouveau escale à Bordeaux et peut-être pourras-tu le visiter ?
    4
    Lundi 20 Mai 2013 à 18:24
    Comme indiqué, ces photos ont été prises aux Tonnerres de Brest. Les conditions de lumière étaient à la limite,j'ai donc pris ces clichés à pleine ouverture et à des vitesses lentes (1/15e - 1/30e) qui auraient dû nécessiter le trépied que je n'avais pas voulu prendre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :