• Maïtena MX 195448 - Le Sillon à Camaret-Sur-Mer

    L'agonie d'un seigneur de la mer

    Le savoir-faire des charpentiers de marine de la presqu'île de Crozon est encore mis en valeur par l'épave du Maïtena, un langoustier-thonier destiné à la pêche hauturière en Mauritanie.  Ce bateau lancé en 1964 par le chantier Auguste Tertu, Rostellec est remisé dans le cimetière à bateaux du Sillon depuis 2001. A noter que la dernière immatriculation du bateau a été faite aux affaires martimes de sous le matricule MX 195448. Le bateau né sur la presqu'île de Crozon, continue au Sillon, sa lente agonie maritime.

    Maïtena MX 195448 - Camaret

    La proue relevée et évasée, dégage une impression de puissance, elle avait pour mission de briser les lames en protégeant le pont avant des lames.

    « Le Magellan, témoin du savoir-faire des charpentiers de marineCamaret Notre-Dame des Neiges et le Castel Dinn »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Juin 2014 à 10:48
    Malgré tout, avec toutes ces couleurs, il a de la classe et s'intègre dans le lieu.
    2
    Lundi 16 Juin 2014 à 21:15
    Pour le Maîtena, l'agonie continue, elle durera le temps que les intempéries finissent par le désassembler. Pour l'instant, il est à la fois imposant et remarquable face à la ville de Camaret- sur-Mer.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :