• L'usine marémotrice de la Rance est en rénovation

    Les raisons du choix du site de la Rance 

    L'usine marémotrice de la Rance est implantée dans la commune de la Richardais, entre entre la Pointe de la Brebis sur la rive gauche et la pointe du Briantais, en rive droite. Le choix du site de la Rance se justifie par des caractéristiques uniques. D'abord cet endroit connait une amplitude des marées importantes, soit une variation de 13,50 m lors des marées d'équinoxe. L'estuaire amont de la Rance constitue un bassin dont la superficie permet de stocker 184 millions de m3 d'eau. Par ailleurs le sous-sol granitique permet de garantir la solidité des fondations du barrage. D'un point de vue économique, le rétrécissement de l'estuaire à l'endroit choisi a permis d'éviter des travaux de génie civil trop importants.  Le barrage der l'usine marémotrice n'est pas une nouveauté car la force de la marée a été utilisée un peu partout en Bretagne où de nombreux moulins à marée sont recensés.

    Une source d'énergie propre 100% renouvelable

    Les marées sont une source d'énergie propre, prévisible, inépuisable, qui  ne dépend pas des aléas climatiques, contrairement à l'énergie solaire ou éolienne. Deux fois par jour les eaux montent jusqu'à l'étale avant de redescendre. Or l'estuaire de la Rance est située dans une région du monde où l'amplitude des marées est la plus importante. La variation du niveau de la mer est exploitée pour produire de l'électricité.

    usine marémotrice de la Rance
    Le barrage de la Rance, définition des zones interdites à la navigation en amont et en aval du barrage en raison des courants violents formés par les turbines.
     
     

     

    usine marémotrice de la Ranceusine marémotrice de la Rance
    Les berges de la Rance, en amont 

    L'exploitation de l'énergie des marées 

     A marée montante, 6 vannes mobiles installées sur le barrage de la Rance permettent le remplissage du bassin. Lorsque le point haut de la marée est atteint, les vannes sont fermées. Quand la mer est suffisamment redescendue, la hauteur de chute importante entre le niveau du bassin et celui de la mer permet de faire tourner les turbines qui produisent de l'électricité. Ce fonctionnement dit de simple effet est produit en vidant le bassin vers la mer. La particularité de l'installation du barrage de la Rance est de produire de l'électricité en double effet, en fin de marée montante, le groupe fonctionne à l'envers et pompe l'eau de mer pour surélever le niveau du bassin. La production d'énergie est accrue car la chute d'eau est plus importante. Les turbines fonctionnent dans les deux sens d'écoulement de l'eau. D'abord dans le sens mer vers le bassin puis à marée descendante du bassin vers la mer. L'électricité est produite aussi bien au vidage qu'au remplissage du bassin.

    usine marémotrice de la Rance
    Les balises aval délimitent la zone d'interdiction
    Usine marémotrice de la Rance
    Le pont levant permet le passage des bateaux de plaisance






    Le cycle du pont levant et la synchronisation avec le canal et l'écluse

    usine marémotrice de la rance : La salle des turbines
    Usine marémotrice de la Rance :
     La salle des turbines
    Les écluses de la Rance
    Les écluses de la Rance :
    Franchissement des bateaux de plaisance

    Un important programme de rénovation est en cours


    Un programme de rénovation de l'usine marémotrice de la Rance est démarré depuis le mois de Février 2013. L'objectif est de pérenniser le barrage de la Rance en terme de  sécurité,t de modernisation et de rentabilité. La rénovation des 6 vannes permettant de pomper l'eau de mer pour remplir le bassin de retenue est en cours. La restauration successive des vannes est un programme qui va durer 3 ans car durant les travaux l'usine continue à produire de l'électricité.  A partir de 2014 15 des 24 groupes de production d'électricité vont subir une restauration complète. Les 9 groupes restant ont déjà été restaurés dans les années  2000.

     

     


    Écluses de la Rance
    Le franchissement des écluses au barrage de la Rance



    Données techniques 

    Longueur du barrage 750 m, le barrage occupé par l'usine marémotrice mesure 332,5 m.
    Surface du bassin de retenue d'eau, 2200 hectares - 184 million se m3
    24 groupes bulbes comprenant une turbine entraînant un alternateur de 10MW, les pales des turbines orientables fonctionnent en marée montante comme descendante. A  marée montante, elles pompent l'eau de la mer vers le bassin de rétention.
    Production annuelle d'électricté : 500 millions de KW soit l'équivalent de la consommation de la ville de Rennes, 223.000 habitants.
    usine de la Rance : Pales de turbines
    Pale de turbine
     

    Autres usines marémotrices dans le monde 

    La Rance (France) 240 MW 1966 
    Kislaya Guba (Russie) 0,4 MW 1968 
    Jiangxia (Chine) 3 MW 1980 
    Annapolis (Canada) 20 MW 1985 
    Sihwa (Corée du Sud) 255 MW Fin 2011 
     
    Les données publiées sont issues des sources d'information EDF présents sur le site où sur le web

    La production d'énergie verte est complémentaire

    Les images ont été prises au mois de Septembre 2012 lors d'une visite du site de la Rance. J'ai été frappé de voir comment le projet était novateur à l'époque. La production d'énergie propre est plus que jamais d'actualité. Il est cependant juste de noter que peu de sites en France peuvent répondre aux critères nécessaires à la mise en oeuvre de cette technique. D'autre projets sont actuellement en cours de développement, notamment des installations offshore d'hydroliennes. La production d'énergie verte est en retard en France, les projets d'installation d'éoliennes sont freinés en raison des nuisances et de l'atteinte visuelle de l'environnement. Plus que jamais la production d'énergie doit combiner toutes les technologies et les ressources disponibles, y compris le nucléaire qui reste au delà du débat sécuritaire justifié, incontournable dans la situation actuelle de dépendance énergétique de la France.
     

     

     
    « Anse de Combrit, le petit cimetière à bateauxChardon penché à Porz Breign,Trégunc »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Juin 2013 à 22:25
    J'ai toujours quelque appréhension devant un barrage, en imaginant le nombre de m3 retenus mais il faut reconnaître que ce site est une aubaine pour l'alimentation électrique et quel chantier!
    La technique est ici très aboutie du fait que les turbines fonctionnent dans les 2 sens.
    Merci pour ce reportage très documenté. On entend parler de la Rance, mais sans savoir exactement ce qui la caractérise.
    2
    Mardi 18 Juin 2013 à 22:40
    Pas de problème ici pour l'eau retenue, d'abord le barrage est ancré dans le granit. Ensuite si d'aventure il venait à lâcher, il n'y aurait aucune conséquence humaine, en dehors d'éventuelles embarcations balayées car on est proche de l'estuaire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :