• Une carapace très colorée

    Posté sur une tige de persil cette Punaise arlequin ou Graphosome Italien a une couleur rouge avec des rayures noires sur le dos. L’abdomen rouge est constellé de taches noires. La coloration n’est pas anodine, elle sert d’avertissement pour les prédateurs éventuels qui sont ainsi prévenus que ce mets n’est pas délectable. Pour compléter la mise en garde le Graphosome italien dégage une mauvaise odeur avertissant que toute dégustation de sa chair serait un moment horrible à passer.

    Il est aussi présent en Bretagne

    Cet insecte d’une taille d’environ 10 mm est utile au jardin. Il se rencontre fréquemment sur les ombellifères où il chasse les petits insectes ravageurs des jardins. L’aire de répartition du Graphosome italien correspond à des zones chaudes et ensoleillées d’Europe. La Bretagne ne serait donc pas le biotope idéal pour la punaise arlequin qui a pourtant l'air d'apprécier le climat. Peut être faut-il y voir le signe du réchauffement climatique qui pousse les insectes, les oiseaux et même les poissons à migrer vers le nord.

    Graphosome italien - Punaise arlequin
    Pour renforcer l'avertissement,  le graphosome italien ajoute des vibrations aux couleurs !

     

     L’abdomen du graphosome italien
     L’abdomen du graphosome italien fond rouge tacheté de noir ressemble à une cuirasse.

     

    La Punaise arlequin - Graphosoma italien
    La Punaise arlequin - Graphosoma italien

     

    La Punaise arlequin - Graphosoma italien
    La Punaise arlequin - Graphosoma italien 

     

    Pin It

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique