• Les plantes messicoles sont menacées de disparition

    Le coquelicots et les bleuets qui coloraient les champs de céréales blondes à l'approche de la moisson ont disparus de nos campagnes. A un tel point que ces plantes messicoles ancestrales sont aujourd'hui menacées de disparition. La sauvegarde de la biodiversité passe désormais par la création d'espaces naturels communaux appelés jachères.

    Dans ce champs la biodiversité fait un pied de nez à l'uniformité

    Exit les traitements herbicides sur ce champs d'orge en campagne tourangelle, la biodiversité de la parcelle en témoigne. À quelques jours de la moisson, outre la promesse d'une bonne récolte la nature nous enlève la monotonie des grands champs de blé, règne de l'uniformité. Les coquelicots chers à André Monet tranchent heureusement avec les épis blonds. 

    épis d'orge

     Il est possible de cultiver sans traitement herbicide sans pour autant sacrifier au traitement

    avoine dans un champs d'orge

     L'avoine  s'élève au dessus de l'orge et des coquelicots

    coquelicots dans un champs d'orge

    Un beau tableau qui devient rare dans nos campagnes de France 

     

    fleurs de coquelicots

     

    Coquelicots en beauté - La Chapelle Aux Naux Juillet 2015

    Photos réalisées avec un objectif 28mm 2.8 Kiron

     

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires